Gabian : Goéland Leucophé en provençal.

Ce blog est animé par Marie Bellando-Mitjans : conceptrice, créatrice, communicante, designer graphique, membre de ONE, slaviste, balkanophile, nerd... persuadée que la communication et la connaissance des cultures du monde conduisent tout naturellement à la paix et au développement.

mardi 23 juin 2015

#166

Bonjour à tous,
Commençons cette semaine par un peu de littérature. Je voulais faire un billet sur le très beau/bon/juste roman Eastern d'Andrea Salajova, mais j'en ai trouvé un tout fait et très bien fait, à lire ici. Le roman narre le retour (temporaire) et douloureux au pays natal, la Slovaquie, d'un danseur parisien. On y voit une Europe centrale meurtrie par la transition économique, l'alcool et la peur. On y lit l'impossibilité de communiquer entre générations, entre personne, pour diverses raisons : la distance, l'égoïsme, les idées reçues... Bref, je vous recommande vivement.

Beaucoup de lettrages ce mardi :
Un fantastique journal de voyage en Asie du Sud-est par Abbey Sy.

Exmouth, une rue de Londres, dépeinte en typographie par Jamie Clarke.

Le pain par Igor Mustaev.

Une nouvelle création de Lisa Congdon.



That's all folks!
_____

lundi 22 juin 2015

Fondation Louis Vuitton

Ce week-end, j’étais à la Fondation Vuitton.
L’architecture est très belle, c’est indéniable. Les œuvres (très) contemporaines y sont chez elles et très bien mises en scènes. Mais si vous souhaitez vous cultivez et apprendre, passez votre chemin. Ce lieu est dédié à la déambulation contemplative, pas à la pédagogie. Les textes didactiques, les médiateurs, les livrets de visites sont extrêmement littéraires et érudits, présentant plus volontiers l’artiste que l’œuvre.

Belle expérience : Galerie de Marina Abramović. 5 ou 6 métronomes sont disposés aux murs, battant des cadences légèrement différentes, se rejoignant parfois. Autant de transats nous invitent à passer un moment de méditation face à un métronome.

Belle découverte : Douglas Gordon et K.364, une œuvre très émouvante. Des partitions brûlées sont disposées sur des miroirs à l’entrée. On pénètre ensuite dans une salle sombre, l’orientation est perturbée par des jeux de miroirs. Deux écrans nous plongent dans la musique de Mozart, interprétée par un l’orchestre Amadeus de Poznań (Pologne). (Je sais, mes photos de miroirs ne sont pas terribles...)




That's all folks!
_____

jeudi 18 juin 2015

Nigeria

Nigeria (République fédérale du)
capitale : Abuja
langues officielles : Anglais, Haoussa, Igbo, Yoruba

Adewale "Bobby" Akande
Designer graphique et illustrateur.

Emmanuel Toby
Illustrateur.

Matthew Oladele
Designer graphique.

Unesco
Paysage culturel de Sukur
© Ishanlosen Odiaua

Forêt sacrée d’Osun-Oshogbo
© CRAterre



That's all folks!
_____

mardi 16 juin 2015

#165

Cette semaine, un numéro très court, puisque je ne vous présente que les fenêtres du monde d’André Gonçalves. Ce photographe a réuni des fenêtres par aires géographiques, et a créé des mosaïques. C’est très visuel et très beau.




That's all folks!
_____

mardi 9 juin 2015

#164

Javier de Riba est un artiste avec bombe de peinture, mais pas comme les autres. Il crée des motifs de mosaïques sur des sols abandonnés.

Vous connaissez déjà Liz et ces toutes mignonnes petites BD.

Michal Karcz est un photographe hautement optimiste qui nous plonge dans la fin du monde, #MerciCEstSympa.



That's all folks!
_____

mardi 2 juin 2015

#163

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je commence par une petite page d'auto-promotion, qui ne peut pas faire de mal :
Résistance Rétinienne est de nouveau sur les rails ! Oui, j'ai décidé ça comme ça, sur un coup de tête. La page facebook est à nouveau active et présente divers contenus piochés à droite et à gauche sur internet, ainsi que les illustrations. Le blog sera à nouveau alimenté à raison d'une image par semaine.

Ensuite, deux perles trouvées sur Tumblr (d'ailleurs vous pouvez me suivre sur Tumblr ici).


Et enfin, une fantastique vidéo de Alan Warburton sur le thème du Clavier bien trempé de Bach.

Bach: The Well Tempered Clavier from Alan Warburton on Vimeo.



That's all folks!
_____

lundi 1 juin 2015

Le labyrinthe du silence, Giulio Ricciarelli

Synopsis (Allociné)
Allemagne 1958 : un jeune procureur découvre des pièces essentielles permettant l’ouverture d’un procès contre d’anciens SS ayant servi à Auschwitz. Mais il doit faire face à de nombreuses hostilités dans cette Allemagne d’après-guerre. Déterminé, il fera tout pour que les allemands ne fuient pas leur passé.





Critique (Gabian)
Un film exceptionnel.
Le narratif est sobre et juste, loin du manichéisme à craindre pour ce genre de thématique. Le scénario est entièrement orienté vers les personnes « lambda », comment ont-elles vécu la guerre, qu’ont-elles fait, qu’ont-elles tue après cela... ? Sur le manque de mémoire de l’Allemagne des années 50, qui nous parait aujourd’hui inimaginable.
Les acteurs, par leur jeu sincère et émouvant, capturent le spectateur, le transportent avec les personnages entre nausée, larmes, effroi, incompréhension... tout y passe avec humanité.
Bien sûr, le montage, les décors, les musiques, les costumes, les lumières, etc. participent à l’ambiance générale et à l’implication du spectateur avec brio.




That's all folks!
_____