Gabian : Goéland Leucophé en provençal.

Ce blog est animé par Marie Bellando-Mitjans : conceptrice, créatrice, communicante, designer graphique, membre de ONE, slaviste, balkanophile, nerd... persuadée que la communication et la connaissance des cultures du monde conduisent tout naturellement à la paix et au développement.

vendredi 29 mai 2015

"L'Ultime auberge", Imre Kertesz

Quel étrange livre que L'Ultime auberge d'Imre Kertesz. Je ne peux pas dire que je l'ai aimé. Il m'a fasciné, mais pas à la manière dévorante des autres œuvres de l'auteur. J'ai mis du temps à le lire, de grandes pauses entre les paragraphes pour me dégager d'une atmosphère suffocante dans laquelle je ne me suis pas retrouvée piégée et emportée, ce qui arrive habituellement (même et peut être surtout avec le très oppressant et implacable Être sans destin).
L'écart entre les parties "journal" et "roman" est immense.
Je comprends son discours de "journal" comme celui d'un homme âgé, confronté à une peur qui ne dit pas son nom, celui d'un homme vieillissant qui s'y refuse, considérant l'emprise de l'âge comme une déchéance. Un homme certes rejeté par son pays natal mais qui rejette lui même et bien plus encore le monde.
Je comprends et j'éprouve de la compassion, pas de la sympathie ou de l'attachement comme j'en ai ressenti à la lecture du Kaddish ou de Liquidation.
Les passages "roman" sont riches de beaux aphorismes, lapidaires et complexes à la fois, métaphysiques et humanistes.



"Si l'athée est possible, alors Dieu aussi est possible"

"(...) pour la première fois, il est vraiment saisi par le plaisir fragile de l'aventure fantastique de la liberté."

"Toute maladie est une maladie de l'âme, ou le devient"

Si vous n'avez pas aimé le reste de son œuvre, je vous déconseille de lire cet opus. En le lisant il faut garder en mémoire le souvenir de ses œuvres, qu'il cite, il faut avoir suivi son parcours de vie à travers son parcours littéraire pour que Kertesz ne paraisse pas inaccessible ou antipathique. Mais ceci n'est que mon avis, si vous l'avez lu, qu'en avez vous pensé ?



That's all folks!
_____

jeudi 28 mai 2015

Népal

Je sais qu’il est un peu tard pour « réagir à l’actualité », mais vous pouvez toujours donner pour aider à la reconstruction du Népal après les deux séismes qui ont touché ce territoire.

Népal (République démocratique fédérale du)
capitale : Katmandou
langue officielle : népalais




Unesco
Flickr CC - mariusz kluzniak

Flickr CC - Göran Höglund (Kartläsarn)

Parc national de Chitwan
Flickr CC - arwcheek

Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Flickr CC - Carlos Adampol



That's all folks!
_____

mardi 26 mai 2015

#162

Bonjour à tous, bienvenue dans les liens du mardi.

Au rayon cinémaJafar Panahi et Taxi Téhéran : un véritable message de liberté "malgré tout" dans un régime politique absurde, un panorama vif à travers des personnages ordinaires d'un Téhéran actuel, une très très belle réalisation.


Au rayon illustration, nous vous proposons cette semaine :
Les yeux célèbres de Shouta Sanoda, à voir ici.

Les mots étrangers intraduisibles illustrés par Marija Tiurina.

De magnifiques illustrations de magazines par Simon Prades.

Au rayon artiste plasticienJames Watts, par Saatchi Gallery.



That's all folks!
_____

jeudi 14 mai 2015

jeudi 7 mai 2015

Myanmar

Myanmar (République de l'Union du)
Connu aussi comme la Birmanie
capitale : Nay Pyi Taw
langue officielle : Birman

Aung Aung Taik

artiste

Ryan Pyae
designer graphique

Aung Win
photographe

Unesco
Pyu Ancient Cities
© Department of Archaeology, National Museum and Library



That's all folks!
_____

mardi 5 mai 2015

Tzara 24-1


"que diable
suis-je venu faire dans cette galère
échouer enchaînant des fragments de pensée

à la marche indifférent des choses de cette terre"

Tristan Tzara
Juste présent



That's all folks!
_____