Gabian : Goéland Leucophé en provençal.

Ce blog est animé par Marie Bellando-Mitjans : conceptrice, créatrice, communicante, designer graphique, membre de ONE, slaviste, balkanophile, nerd... persuadée que la communication et la connaissance des cultures du monde conduisent tout naturellement à la paix et au développement.

vendredi 20 décembre 2013

Présentation du Musée Départemental de l’Arles Antique #8

de gauche à droite et de haut en bas : 
sortie du Chaland Arles-Rhône 3, nettoyage du bois, panneaux de l’exposition didactique

LES FOUILLES
« Un musée dédié à la recherche et à la diffusion archéologique » voilà la définition du Musée par son directeur, Claude Sintes. Ces fouilles se doivent de communiquer avec le public. Elles le font par une forte médiatisation, au travers des émissions Des Racines et des ailes de France 3 et d’ouvrages, notamment Arles-Rhône 3 qui retrace l’aventure de la campagne de fouille ayant abouti à l’extraction du chaland.
Il ne faut cependant pas occulter les fouilles terrestres qui, elles aussi, révèlent des trésors. On a ainsi trouvé à Arles des thermes sous une esplanade, une cour à portique sous un cimetière, des mosaïques conservées au musée ou in situ au jardin d’hiver, à l’office de tourisme mais aussi au siège du Crédit Agricole.
Pour l’aider dans ces fouilles le musée dispose de convention avec le CNRS, le DRASSM, l’école du Louvre, l’INRAP, le centre de recherche Camille Jullian de l’université d’Aix-Marseille, etc.
Ces fouilles sont elles aussi un moyen de communication avec le public. Le musée organise des sorties archéologiques pour les scolaires et des visites des chantiers de fouilles en cours pour tout public, en parallèle des traditionnels comptes rendus de fouilles et publications diverses, notamment une série de mini-reportages consultables sur internet (www.arles-antique.CG13.fr).

LE SERVICE RECHERCHE
La découverte du chaland Arles-Rhône 3 fait entrer le musée dans le club très fermé des institutions conservant des bateaux en état de préservation remarquable : le Vasa de Stockholm, le Mary Rose de Portsmouth, le Nanhai 1 de Canton et le Longskip de Roskilde. Ce sont 11 tonnes de bois fragile et 450 objets qui sont sortis de l’eau et pour lesquelles il a fallu trouver des moyens de conservation innovants.
Le musée est profondément ancré dans une politique de recherche archéologique. Il se considère comme une interface entre collections, recherches et public. Pour ce faire, il organise par le biais de colloques, de documentaires, de livres, ... des activités de médiation et de présentation des recherches au public. Il est aussi le garant scientifique du festival gallo-romain « Arelate ».
Les collections exposées comptabilisent environ deux milles objets, mais plus de vingt milles se trouvent dans les réserves, à des fins de recherche et de conservation patrimoniale. L’étude des collections à déjà permis de créer trois ouvrages thématiques : Les Lampes à huiles, Les Sarcophages païens et La Verrerie. Et beaucoup d’autres sont en préparation.
Le service participe, évidemment à la création des expositions temporaires, assure le contenu scientifique et informatif des cartels, des fiches explicatives, des ateliers de découvertes, … À un niveau géographiquement plus large, il est également engagé dans l’aide à la découverte et à la conservation du patrimoine romain autour de la Méditerranée (Tunisie, Lybie, Italie du Sud…)

Le centre de documentation du musée comprend sept milles ouvrages, huit milles périodiques, plus de trois milles tirés à part et de la documentation spécifique à ses collections. Ces fonds traitent d’art, d’histoire et d’archéologie sur une période allant de la Préhistoire au Moyen-Âge. Les documents proviennent de dons de particuliers, de chercheurs, … mais également d’achats ou d’échanges avec d’autres institutions.




___
je publie aussi pour la mémoire de Radio Londres, de la Résistance et de la Seconde Guerre mondiale : http://resistance-retinienne.blogspot.fr
je prépare une exposition de calligraphie d'Europe centrale et orientale : http://cimer-calligraphie.blogspot.fr

Aucun commentaire: