Gabian : Goéland Leucophé en provençal.

Ce blog est animé par Marie Bellando-Mitjans : conceptrice, créatrice, communicante, designer graphique, membre de ONE, slaviste, balkanophile, nerd... persuadée que la communication et la connaissance des cultures du monde conduisent tout naturellement à la paix et au développement.

mercredi 31 juillet 2013

Bruges 2



détail de l'hôtel de ville

Bruges, Belgique.


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

mardi 30 juillet 2013

les liens du Mardi

via Aima007
Benjamin Carbonne, artiste peintre.

Les plans de villes abstraits de JazzberryBlue.

Le photographe Tobias Hutzler, et sa série "Drawings".

via design you trust
comment recycler de vieilles valises, par James Plumb.

et une campagne pour différencier Bucarest (Roumanie) de Budapest (Hongrie).
conseil du jour : si vous souhaitez un jour visiter la capitale de Roumanie, n'achetez pas un billet pour Budapest.


via behance
Orbital Mechanics, une série d'illustration par Tatiana Plakhova.

that's all folks!

_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

lundi 29 juillet 2013

Cambodge

Cambodge (Royaume du)
capitale : Phnom Penh
langue officielle : Khmer

Un photographe

Un photographe

Une illustratrice

Les sites de l'UNESCO


that's all folks!


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

vendredi 26 juillet 2013

mercredi 24 juillet 2013

Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas, Imre Kertész

J'ai récemment lu Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas d'Imre Kertész.
Ce petit livre de 134 pages est un voyage éprouvant à travers la mémoire et la douleur de l'auteur, face à l'incompréhension qu'il a de lui-même, de sa judéité, du fait d'être écrivain, de son refus de paternité, de son existence en général, de son passé et de l'avenir qu'il refuse.
Écrit comme une longue suite de pensées avec ses retours, ses digressions et ses ellipses, je me suis sentie véritablement prise dans le tourbillon d'un homme perdu dans une époque perdue au milieu de la Hongrie communiste.
Une grande émotion se dégage de ce récit, poignant et révélateur d'humanité sans jamais tomber dans le pathétique.


« Car, en ce qui me concerne, si je m'y m'étais, mes souvenirs privilégiés, solennels, j'ai failli dire bénis, et puis, je veux bien, du moment qu'on emploie les grands mots, soit : bénis et sanctifiées à la messe noir de l'humanité, mes souvenirs laisseraient échapper du gaz, une mitraille de voix gutturale et : Der springt noch auf, le Survivant de Varsovie gémirez son ultime Shema Yisroel, et puis le fracas de la fin du monde... Et ensuite, il y aurait la bruine silencieuse, chaque jour renouvelé qu'il faudrait dissimuler, de l'étonnement — tiens, voilà, je me suis quand même redresser, ich sprang doch auf, et je suis toujours là, bien que je ne sache pas pourquoi, par hasard, de la même façon que je suis née, je ne suis pas plus complice de ma survie que la venue au monde, bon, d'accord, la survie recèle un tout petit peu plus de honte, surtout si on a fait tout son possible pour survivre : mais c'est tout, rien de plus, je n'ai pas pu donner dans l'apitoiement général de la survie et la démagogie bravache, mon Dieu ! on est de toute façon un peu coupable, c'est tout, j'ai survécu donc je suis, pensais-je, non, je ne pensais rien, simplement j'étais, tout simplement, comme un survivant de Varsovie, comme un survivant de Budapest qui ne se préoccupe pas de sa survie, qui ne sent pas la nécessité de justifier sa survie, d'assigner un but à sa survie, oui, de transformer sa survie en un triomphe peut-être silencieux, peut être discret confidentiel, mais d'en faire au fond le seul triomphe réel, le seul possible qui serait — aurait été — la survie prolongée multipliée de cette existence, et donc de la mienne dans mes descendants — dans mon descendant — en toi —, non, je n'y pensais pas, je ne pensais pas devoir y penser, jusqu'à ce que cela me tombe dessus une nuit, cette nuit qui, en restant obscure, éclairait tout, et que la question se dresse devant moi (ou plutôt derrière moi, derrière ma vie vécue depuis longtemps, puisque, Dieu merci, il est trop tard et désormais il sera toujours trop tard), la question, oui — aurais-tu été une petite fille aux yeux sombres ? le nez couvert de pâles taches de rousseur ? ou bien un garçon têtu ? avec des yeux joyeux et dur comme des cailloux gris-bleu ? —, oui, ma vie considérée comme possibilité de son existence, tout simplement considérée, sévèrement, tristement, sans colère ni espoir, comme on considère un objet. »

mardi 23 juillet 2013

les liens du Mardi

via this isn't happiness
Les collections de Jim Golden.

via 123inspiration
"Nomad Patterns" des céramiques de Livia Marin.

that's all folks!


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

lundi 22 juillet 2013

Burkina Faso

Burkina Faso
capitale : Ouagadougou
langues officielles : Français, Mooré, Dioula (N'ko), Fulfuldé

Le site de l'UNESCO

that's all folks!


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

mardi 16 juillet 2013

les liens du Mardi

via Art-Spire
Les super-héros de Khoa Ho.

via 123inspiration
Les photos surréalistes et poétiques de Ian Komac.

via design you trust
Marmelade Bleue, une photographe qui joue avec la nourriture, avec brio!

via behance
L'identité visuelle d'un restaurant ukrainien.

deux blogs récemment découverts :

Mon maçon était illustrateur. Et il a gardé de bonnes habitudes.
Un blog qui provoque le rire en transposant les remarques faites aux graphistes / illustrateurs à un autre corps de métier.
"…Utilisez ce visuel, je l’ai trouvé sur le net, j’adore…"

Daily Dishonestly
De jolies images à partir de mensonges courants : "rien n'est trop épicé pour moi" (par exemple).

that's all folks!
_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

lundi 15 juillet 2013

Bulgarie

Bulgarie (République de)
capitale : Sofia
langue officielle : bulgare

Une photographe
Aneta Ivanova, superpositions de prises de vues, magiques.

Une illustratrice/typographe
Kristina Kostova estampes, à la bulgare...

Une typographe
Veneta Rangelova

Une illustratrice
Zlatina Gocheva

Les sites de l'UNESCO
Église Boyana

Cavalier de Madara

Églises rupestres d'Ivanovo

Tombe thrace de Kazanlak

Parc national de Pirin

Monastère de Rila

Réserve naturelle de Srébarna

Tombeau thrace de Svechtari
Ancienne cité de Nessebar

that's all folks!


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

vendredi 12 juillet 2013

G


Les goélands s’éloignent, la glace, le givre gèle les coeurs glabres d’un globe gauche gâché sans gabarit et sans gains. Gorbachev, Gagarine, Gershwin, Garcia Lorca, Gandhi, autant de garde-fou, de grands gribouilleurs de genre humain, de genèse généreuse et générative. 
Ils sont des gestes, des graphiques, des guitares qui grattent là où ça fait graduellement grandir, là où ça fait gravir des échelons de graviers, des guides d’un temps gisant à nos genoux dans un grésillement infernal ; implorant l’ère des giga-bites de ne plus se gargariser de guerres guignolesques et de gérer les goitres gangreneux qu’ils n’ont pu gommer.

jeudi 11 juillet 2013

Tzara 21-2


« le passé se dissout plus vite que le noir ciment de la haine »

Tristan Tzara
1, La Face intérieure


_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.

mercredi 10 juillet 2013

Photos d'identités

Contexte :
Je m'inscris en master C. I. M. E. R. (merci de ne pas faire de blague... je suis consciente du peu de crédibilité de l'acronyme) ce qui veut dire Communication Interculturelle et Muséologie de l'Europe en Reconstruction (comprenez Europe de l'ancien bloc de l'Est). 
On me demande une photo d'identité, normal... et là je me rends compte qu'avec les nouvelles normes, une photo d'identité c'est un peu comme le portrait d'un mime dépressif en rechute arrêté pour braquage à main armé.

Avant

Après

vous voyez ce que je veux dire ?
catastrophique... ლ(ಠ_ಠლ)

mardi 9 juillet 2013

les liens du Mardi

via this isn't happiness
Carnovsky et ses œuvres en profondeurs... Il se sert de sur-impression de couleurs rouge, bleu et verte pour créer de nouvelles formes et nous inciter à trouver les formes cachées.

via Aima007
Kares Le Roy, photographe, et la vidéo de sa traversée d'Asie.

via 123 inspiration
Tebe Interesno et ses manipulations photographique.

via la réclame
La nouvelle campagne d'affichage de BETC pour le musée de l'histoire de l'immigration.

via behance
Les très beaux masques de INK studioThibaut van Boxtel - VébéWilliam MiranteBraeckevelt JulienCID - Cédric Philippi et Jessica Sieben.

via dizajn svaki dan
Ranganath Krishnamani et ses illustrations d'Inde.

that's all folks!

_________
Et comme tous les jours, regardez Radio Londres, grâce à Résistance Rétinienne.